SEJOUR AU MALI 2008

EN ROUTE POUR SEGOU 22 Janvier

 

Départ vers 9h30 direction SEGOU. Après quelques difficultés , nous trouvons enfin la sortie de Bamako!!!

Nous nous arrêtons en cours de route pour admirer les sculptures en bois , mais nous n'achetons rien , nous préférons attendre d'être au pays Dogon , Ségou ou Mopti pour comparer. En plus le bois ne nous semblait pas être de l'ébène ,alors on attend.

Nous achetons des bananes , beignets sucrés et salés , puis arrêt dans un champ de termitières pour manger ,il est 12h30.

Nous repartons vers 14h , peu de monde sur la route , on aperçoit des super oiseaux colorés bleus dans les arbres , mais difficile de les photographier ,car ils s'envolent.  Quelques baobabs.

Arrivés à Ségou , nous nous arrêtons le long du fleuve Niger et nous pouvons admirer les lavandières et des personnes se lavant dans  cette eau.

Avant la tombée de la nuit , nous allons en pignasse avec un guide de l'autre côté du Niger visiter un village de pêcheurs                   " Gouigane" , et un second village plutôt commerçant. Dans le village de pêcheurs , les enfants sont très excités , ils gesticulent devant la caméra et souffrent de malnutrition; voir l'état de leur ventre !!!

Les habitants rejoignent leur domicile en pirogue à la tombée de la nuit;

Dixit Monique , le NIGER est un long fleuve tranquille. Le guide lui raconte que 2 personnes d'ethnie différente ne peuvent pas se marier ensemble ; lui est un bozo , c'est un pêcheur et l'hippopotame ne le mange pas ,il est son ami, il sait lui parler : par contre , si tu n'es pas Bozo , la bête te dévore!!!!

Le soir , nous bivouaquons à côté d'un restaurant italien juste face à une statue d'hippopotame grandeur nature , le long du Niger; repas au restaurant : langue de boeuf et steak pour Monique , puis 2 bonnes bières.

La nut sera calme malgré la proximité d'hôtels .

Le Niger est vraiment un beau fleuve qui fait 1.2 km de large.

 Le lendemain matin avant de partir , nous allons faire quelques courses sur le marché où nous trouvons pas mal de poteries , c'est une spécialité à Ségou;  beaucoup de touaregs et sur le marché , ce sont les femmes avec leurs jeunes enfants qui vendent.

 

 
Publié à 10:14, le 30/05/2008, Ségou
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 17 sur 31 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

qui sommes nous?
pourquoi le MALI
La préparation au voyage
Le départ : Montbrison/Le Boulou mercredi 2 janvier 2008
Traversée de l'Espagne 3 et 4 janvier 2008

Menu


Amis

daniel